Des dizaines de pays ont été frappés vendredi par une cyberattaque massive qui a paralysé nombre d'ordinateurs.L'attaque prend pour la plupart du temps la forme d'un "ransomware" (logiciel-rançon). Ce logiciel paralyse votre ordinateur et en crypte les données jusqu'à ce que vous acceptiez de payer une certaine somme.Les autorités américaines et britanniques ont conseillé aux particuliers, entreprises et organisations touchés de ne pas payer les pirates informatiques. Les spécialistes de la sécurité prodiguent quelques conseils de bon sens afin réduire, au maximum, les risques d'être victime du ransomware.

1.Mettre à jour votre système d'exploitation (Windows XP, Windows 7 ou Windows 10...)
Tout d'abord cette attaque serait liée à une faille de sécurité de Windows. La première et plus importante des mesures à prendre est,donc, de faire redémarrer votre ordinateur Windows et de bien mettre à jour votre système d'exploitation (Windows XP, Windows 7 ou Windows 10 par exemple). Il vous faut, également, mettre à jour les logiciels les plus susceptibles d'être des portes d'entrées pour les ransomwares : en premier lieu vos navigateurs (Internet explorer, Firefox, Chrome...) et vos applications.

2.Prudence et anti-virus
Il est conseillé de ne pas ouvrir de mails dont la provenance est inconnue. Ces mails peuvent contenir des liens risqués ou des fichiers à télécharger en pièce-jointe.
Il est aussi crucial de mettre à jour et d'activer les barrières de votre ordinateur. Que vous utilisiez un anti-virus gratuit ou payant (Norton, Antivir, Avast, Avira, Kaspersky...), vérifiez bien que votre bouclier numérique soit à jour. Si vous n'en êtes pas certain, ouvrez votre logiciel anti-virus et lancez une mise à jour et un diagnostic de contrôle.

3.La sauvegarde pour éviter les mauvaises surprises
Si vous gérez des données sensibles (personnelles, financières ou autres), n'oubliez pas de réaliser régulièrement des sauvegardes de ces informations sur des disques durs externes ou d'autres serveurs. Il est important que ces sauvegardes ne soient pas connectées à votre système central pour garder une protection bien étanche. En cas de contamination et de suppression ou de vols de vos données vous pourrez ainsi rétablir votre système et utiliser les copies de vos informations.