Le blog d'expression libre

Expression libre

Avertissement sur ce nouveau blog

Notre site internet étant destiné à informer les Cazilhacoises et Cazilhacois le mieux possible de tout ce qu'il se passe dans notre village et compte tenu que la "tribune libre" qui devait se faire sur le bulletin communal "Info Cazilhac" ne verra pas le jour, nous avons décidé, dans un souci d'équité de faire une page (sous forme de blog) où les élus de la liste "minioritaire" pourrait s'exprimer comme cela se fait dans les communes de plus de 3.500 habitants. En effet le legislateur ramenant le suffrage proportionnel aux communes de plus de 1.000 habitants (au lieu de 3.500), n'a pas fait de même pour l'intégration de la minorité au sein du conseil, il semble donc que le M. le Maire n'a pas aujourd'hui, obligation d'ouvrir et de diffuser cette tribune libre sur son bulletin municipal.

Bien entendu, toujours dans le même souci d'impartialité, et dès la mise en place de la nouvelle municipalité, j'ai proposé au nouveau conseil municipal de le faire participer à l'élaboration du site internet, qui a refusé catégoriquement, mais ma proposition reste toujours valable et je ne désepère pas, bien sur, que la municipalité revienne un jour sur sa décision pour avoir le plaisir de vous informer encore mieux.

Bien évidemment, la politique "politicienne" et la polémique sont exclues de ce blog. Je me porte garant de l'éthique qui a toujours été ma ligne de conduite et seuls les articles "constructifs" ou à caractère informatif seront publiés. Toutefois les propos émis dans ce blog sont sous la responsabilité de leurs auteurs.

Le webmaster


 

 

seneçon du cap 3

Avec le réchauffement climatique et les chenilles processionnaires un autre danger écologique va aussi devoir rassembler les efforts de tous : l'invasion de séneçon du Cap. Graminée astérale nommée Senecio inaequidens par les botanistes (photo), c'est une longue pâquerette jaune à 13 pétales, très invasive, pouvant contenir 10000 graines et fleurissant de Janvier à Juillet. Venue d'Afrique du Sud dans des balles de laine vers 1930, elle s'est répandue de La Nouvelle à Mazamet, occupant les bords de route et les friches. Elle contient un alcaloïde toxique pour le foie, qui peut être mortel pour les ânes et les chevaux. Plusieurs cultures de substitution ont été proposées sans succès, les gérants du très beau jardin botanique de la Bouïchère à Limoux, où le fléau est apparu récemment, conseillent d'en arracher chaque plan et de le brûler dans un bidon sans plus attendre : comme pour les chenilles nous sommes tous concernés.

Jean Louis Berman vice -président de l'Association Culturelle de Palaja
Photo Wikipedia Jean Tosti


 

Cette partie est destinée à recueillir vos commentaires en réaction aux articles émis sur ce site. Cependant nous devons vous notifier quelques règles :
La courtoisie est bien sûr de rigueur, les propos à caractères racistes, politiques, injurieux sont interdits. Toute personne se livrant à ce genre de propos sera systématiquement bannie et n'aura plus la possibilité d'émettre des commentaires. Le langage de type SMS est interdit, nous vous recommandons d'ecrire en langage clair, sans abréviation, et si possible sans faute d'orthographe. La publicité est interdite.

La presse locale a relaté tout récemment le niveau de chômage élevé du département et le ralentissement du marché de l’immobilier. Force est de constater que les prix ont déjà baissé, comme partout ailleurs en France, sauf situation particulière.

Les Conseillers élus sur la liste de M. PONCET, n'ont pas été admis à participer aux travaux des commissions de travail mises en place par le Conseil municipal. Je le regrette car candidate à l'élection je suis prête, bien évidemment, à participer à la vie de Cazilhac et à y prendre la part de responsabilité qui m'a été confiée par presque 40% de Cazilhacois.

Reflexions après le conseil municipal du 3 juillet 2014

Une seule chose à retenir:

Il n'y aura pas d'activités périscolaires pour les enfants, mais simplement une garderie les lundi, mardi jeudi et vendredi de 15h45 à16h30. En effet, la mairie n'avait pas budgétisé ces activités et se limite donc à l'embauche de quelques vacataires titulaires du BAFA pour cette prestation. Voir mon article sur les rythmes scolaires ici.

Pour les municipales de mars 2014, le seuil de population à partir duquel s'est appliqué le scrutin de liste a été fixé à 1 000 habitants par le législateur (contre 3 500 auparavant). Conséquence directe de cette nouvelle mesure, les listes de candidatures sont soumises à l'obligation de parité « hommes-femmes » dans toutes les communes au-dessus de ce seuil. Notre village CAZILHAC est donc entré dans ce nouveau mode de scrutin.