Sécurité

 En cette période estivale peut se profiler la peur du cambriolage ! Ils ne sont en effet pas rares et les Français ont des sentiments plutôt contradictoires à ce sujet, entre ce qu'ils pensent et ce qu'ils font réellement. C'est ce qu'indique cette étude du site Budget-Maison.com réalisée sur sur un panel de 2124 français.

Une crainte du cambriolage mais peu d'investissement dans les équipements de protection
En 2016, deux tiers de Français craignaient un cambriolage (68%) et 59% considèraient qu'il était facile de s'introduire dans leur habitat. Les chiffres restent a peu près les mêmes. Pour autant, que se soit en 2016 ou en 2017, seulement 33% des sondés sont équipés pour faire face aux cambriolages et 54% n'ont pas l'intention d'investir dans ces dispositifs!

Les raisons évoquées sont toujours les mêmes, sauf que la proportion de personnes mettant en avant leur manque de moyens est plus grande : 45% ici contre 26% voici douze mois. Ils sont aussi 31% à considérer ces installations comme inutiles (22% en 2016). Reste que 19% ont admis ne pas avoir su anticiper la menace. Parmi les personnes équipées, on remarque une progression pour ce qui est de la caméra : ils étaient 8% à adopter la surveillance vidéo en 2016, ils sont maintenant 21%. L'équipement le plus utilisé reste la porte ou la fenêtre anti-effraction, à 36%.

Une usage en baisse de l'entraide et un appel encore faible à l'opération tranquilité vacances
Certes, ils sont toujours 43% à prévenir les voisins et gardiens de leur absence mais la proportion de personnes à ne rien faire a augmenté, en passant de 19% à 23%. Pire encore, 67% sont au courant de l'existence de l'opération « tranquillité vacances » de la gendarmerie et de la police, sauf que 6% seulement y font appel !
Alors qu'ils étaient 81% à informer leurs contacts de leur départ en vacances, directement ou non, ils ne sont plus que 42% cette année.