Sécurité

En période estivale, le risque de cambriolage augmente. Pour lutter au mieux, le titre Nice Matin a publié quelques conseils délivrés par le commissariat central d'Antibes.

1. La vigilance mère de toute prévoyance
Brisons les idées reçues : une alarme ou des caméras de vidéosurveillance ne sont pas des garanties de n'être jamais cambriolé. Pour autant, l'effet dissuasif est bien là. « La vigilance de tout à chacun est efficace », explique le commissariat central.
Dans ce cadre, n'oubliez pas l'utilité du système d'alertes Voisins Vigilants. Vous pouvez envoyer un SMS sur le 06.47.49.26.26. Ce numéro permet d'envoyer, à vos voisins, des SMS d'alertes. Si vous remarquez un comportement suspect (ex: un faux démarcheur EDF dans votre rue ou quartier). Ecrivez votre SMS d'alerte et envoyez-le au 06.47.49.26.26. Ce SMS sera automatiquement redistribué à tous les membres de votre communauté de voisins. Ils recevront ce SMS sur leurs téléphones portables. Si votre commune est une mairie vigilante, la mairie et la police municipale reçoivent les alertes que vous émettez et vous pouvez également recevoir des alertes SMS de votre mairie (alerte météo, signalement de voiture suspecte...)

2. Fermez toutes les issues meme la nuit
Franchement, cela paraît évident. Mais l'on n'est jamais assez prudent. « Quand on part de chez soi, il faut fermer absolument toutes les issues. Portes et fenêtres comprises. Et ce, aussi bien la nuit. Lorsque l'on habite un rez-de-jardin, dormir avec la fenêtre grande ouverte est un risque… »
Eh oui, il ne faut pas penser que les cambrioleurs rebroussent leur chemin s'ils voient des occupants dans le logement qu'ils ont visé : « C'est aussi pour cela qu'il faut s'enfermer à clé chez soi. Cela va retarder l'intrusion voire même décourager les individus. » Pour autant, les plus déterminés n'hésiteront pas à fracturer portes et fenêtres. Mais cela demande plus d'organisation.

3. Bien ranger sa caisse à outils
Cela fait trois mois que votre échelle traîne à côté des haies. Vous avez oublié de la rendre à votre cousin et puis, comme vous partez en vacances demain, il s'occupera de la récupérer durant l'été.
Une bien mauvaise idée. Puisqu'il faut le savoir : « En général, les cambrioleurs utilisent les outils qu'ils trouvent sur place. Parfois c'est même trop facile, quand on laisse traîner un pied-de-biche dehors par exemple. » Bref, on range tout si on ne veut pas donner un coup de mains à des personnes mal intentionnées…

4. S'il y a intrusion on touche à rien
Vous venez de passer votre portail et découvrez votre baie vitrée complètement brisée. On est rentré chez vous.
Si le premier des réflexes humain veut que l'on se jette à l'intérieur de sa maison pour constater les faits par soi-même, il faut pourtant se refréner.
La police nationale ne le dira jamais assez : « En cas de cambriolage, il ne faut toucher à rien et appeler immédiatement le 17. »

5. En cas de doute on réagit immédiatement
C'est vrai qu'hier quelqu'un a sonné en bas à l'interphone, j'ai appuyé sur le bouton pour le laisser rentrer, il m'a dit qu'il était de la police… Mais au final : qu'en sais-je ?
Des petites situations du quotidien qui peuvent éveiller les soupçons.
Alors, lorsque le doute survient, rien ne vaut de vérifier par ses propres yeux la situation.
« Si quelqu'un se présente comme étant de la police nationale, mieux vaut descendre devant l'entrée pour vérifier »